Tel-Aviv entre potes

street art à tel aviv

Le mois dernier au détour d'un apéro avec les copains on parle des nouvelles destinations opérées par Easy Jet au départ de Toulouse.

"Et Tel Aviv ça peut être sympa non?"

-Vas y regardes les prix.

-Heu les gars 62 euros l'aller retour on fait comment, tenez moi laaaaaa je vais cliquer!!

-Ben vas y!

-je viens 

-Moi aussi

-Moi aussi...

Ha ha je les aime mes copains, toujours motivés pour un voyage, jamais à trop réflechir au comment, pourquoi ou si jamais.

Ca deguaine sa CB plus vite que son ombre quand il s'agit d'aller vadrouiller quelque part dans le monde.

Résultat, nous voilà à 5 à l'aéroport de Toulouse Blagnac un 30 novembre bien pluvieux prêts pour 4 jours en Israel.

 

Déjà à l'enregistrement on comprends qu'on part pas en virée a Carcassonne ou à Barcelone.

Un petit questionnaire, de la part d'un agent, détendu mais pas trop.

-Ou logez vous?

-Combien de temps?

-Que comptez vous visitez?

-Qui sont les personnes qui vous accompagnent?

-Transportez vous des armes ??????????? HEUUUU comment dire!!!!

 

Tel aviv vu du ciel

Après 4heures de vol, nous atterissons en terre sainte sous un ciel bleu et une température extérieure de 20 degrés .

Le top.

On décide de prendre le train pour se rendre à l'appartement loué sur booking au coeur du souk Ha Carmel.

Sauf que pas de bol le vendredi c'est Shabbat et qui dit vendredi à Tel Aviv dit prends un taxi!

Arrivée à l'appart, effectivement en plein coeur du souk, le reste de la journée est consacré à trainer dans le quartier alentour.

Les stands sont fermés, seuls quelques restos et bars ont levés le rideau pour le plus grand plaisir de la jeunesse locale.

Les terrasses sont pleines!

En soirée on part admirer le coucher de soleil sur la baie et boire un verre en bord de plage, manière de kiffer un 30 novembre en bord de mer et au lit tôt.

Demain la journée promet d'être intense.

C'est beau un souk désert la nuit Tel-Aviv
C'est beau un souk désert la nuit Tel-Aviv

Un vendredi soir à Tel-Aviv

Réveil en fanfare, par les commercants.

C'est ça d'avoir choisi de dormir en plein millieu d'un souk.

La bonne nouvelle c'est qu'on a le choix du p'tit dèj.

Passé la porte c'est une allée pleine de fruits, viandes et cafés qui nous tend les bras.

C'est génial.

 

Baskets au pieds, maps sans connection téléchargée, c'est partie pour une GRANDE ballade dans les rues de la ville.

On longe le bord de plage, pour arriver 2 kilomètres plus loin à Jaffa.

C'est superbe.

Les ruelles de la vieille ville regorgent de galeries d'art, de cafés et de charme.

Au milieu des vieilles pierres on croise un bout de mer ou une terrasse ou un chat ou...des touristes.

Ben oui au vue de la beauté du lieu le coin à la côte.

On a la chance d'avoir choisi de venir fin novembre mais j'imagine même pas les ruelles pleines de monde en haute saison.

 

Attention stock de photos pour cause de ville troooopppp photogénique

Old Jaffa

Ballade matinale dans le quartier de Old Jaffa

Les tuches à Jaffa

 

Pause repas de midi avec évidement du houmous au menu au Ramasses restaurant.

Situé en plein quartier animé de Old Jaffa le houmous est bon, l'adresse un peu touristique mais la terrasse est agréable et le service efficace.

On continue à pieds jusqu'au quartier Florentine

On est lancés, après un voyage dans le temps on change d'ambiance et on part à la recherche des plus belles œuvres de Street art fans le quartier de florentine.

Et effectivement on en prends plein les yeux.

Je n'ai pas trouvé le coin forcément très convivial mais niveau street art les artistes s'en donne à cœur joie.

N'étant pas hyper calée en culture graff je me contenterais des photos de ce qui m'a plu au hasard des rues.

Retour à l'appartement pour une petite sieste bien méritée parce que ce soir c'est guinguette.

On sait pas où ni comment mais on sort!

Yalla

On se fait beau et on commence par aller manger dans un rooftop déniché sur un blog. 

Le prince restaurant.

Sur de trouver l'entrée, on tourne une bonne demi heure avant de repérer une petite porte qui nous amène a un mini escalier qui enfin nous permet d'accéder à un rooftop super mignon avec tapas revus et corrigés à l'Israélienne et belle carte de cocktails.

L'endroit est chouette, on sent le côté un peu bobo ou la jeunesse branchouille se retrouve pour s'instragrammer au max, tout ça sur un son lounge propice à la détente.

Après cette petite sauterie fort sympatique , on décide de repartir vers notre quartier à pieds;

Ce qui n'était pas prévu c'est le bar complètement irréel croisé sur notre route, un énergumène complètement perché à l'entrée une déco psychedelique , il en fallait pas plus pour que la soirée bascule.

Ce soir la au guygis public House on a:

-Fait des bulles avec une énorme machine.

-Collé des paillettes offertes par le serveur plein nos visages

-bu des mojitos 

-Fait des blagues en anglo french avec nos voisins de tables.

-Repris une tournée de mojitos

-Dansés

-Repris encore une autre tournée 

-Pris des photos avec le serveur foufou

-Repris une tournée 

Et enfin rentrés chez nous, pas super frais mais bien content de notre soirée.

 

Allez hop un Doliprane dans le gosier et tout le monde au lit, parce que demain on change d'ambiance  c'est à Jerusalem que ça se passe.

 

Bilan de ces quelques jours en terre sainte...une furieuse envie d'y retourner.

Aucun sentiment d'insecurité mais plutôt une douceur de vivre à tout heure.

Jerusalem est moins détendu comme ville.

Peut-être le climat beaucoup plus frais, peut-être la religion, que dis je...les religions beaucoup plus présentes qu'à Tel Aviv.

Mais la gentillesse des gens et la beauté du pays font que je suis prête a signer pour des vacances beaucoup plus longues en Israel.

Et toi ça te tente?

M'aider à faire vivre le site

Nous avons loué notre appart via booking, si tu souhaites en faire de même n'hésites pas à utiliser mon lien de parrainage e-graal afin de bénéficier de cashback ( 4% sur booking).

Le lien de parrainage téléchargement permet de gagner 3 euros à l'inscription et de me faire gagner la même somme.

Ces 3 euros me permettent de payer les frais de gestion du blog sans avoir à pourrir les pages avec de la pub intempestive.

Envie de plus d'articles


Visiter la boutique en ligne de l'atelier by Lucie c'est par là 

Me suivre


Écrire commentaire

Commentaires: 0